Publié le 31 Mars 2011

Publié le 29 Mars 2011

Chers amis,

 

Au lendemain de ce second tour des élections cantonales qui a vu la formidable progression et l’enracinement de notre mouvement dans le paysage politique français, je tenais à vous remercier chaleureusement pour le travail que vous et vos militants avez accompli.

 

Vous avez relayé avec efficacité le message du Front National et contribué à  faire de notre mouvement une alternative crédible au vieux système UMPS.

 

Le combat ne s’arrête bien évidemment pas là. Cette première marche a été franchie avec succès, elle nous ouvre désormais les portes du scrutin présidentiel et législatif  de 2012.

 

Par l’espoir que nous suscitons pour des millions de Français et parce que nous représentons l’avenir, nous nous devons d’être dès aujourd’hui mobilisés, prêts à assumer les responsabilités du pouvoir. 

 

Nous avons démontré lors de ces cantonales que le Front National était désormais capable d’obtenir des élus au scrutin majoritaire. Seul un travail de terrain permanent permettra d’amplifier ces résultats aux élections législatives de 2012.

 

Je compte sur vous !

 

Marine Le Pen

Publié le 28 Mars 2011

 Le Front National a relevé le défi du second tour des élections cantonales avec succès. Alors que les experts et les communicants de l’Elysée  prédisaient un tassement de son résultat du fait de l’absence de réserves de voix et de la constitution brinquebalante d’un Front dit républicain, le Front National a enregistré une progression de 47% entre les deux tours des élections cantonales dans les 403 cantons où il était présent.  Il est passé ainsi de 622 292 voix au premier tour à 915 279 voix au second tour dans les cantons où il concourrait.

 

Ce résultat confirme la percée du premier tour et la capacité du FN à mobiliser au-delà de son électorat traditionnel en  ralliant des voix aussi bien à droite qu’à gauche.

 

Illustration de cette progression continue du vote  patriote, le Front National a obtenu :

 

-                       entre 20 et 29% des voix dans 94 cantons.

-                       entre 30 et 39 % des voix dans 222 cantons.

-                       entre 40 et 49 % des voix dans 84 autres. 

 

Marine Le Pen, Présidente du Front National se félicite de cet incontestable succès qui enracine un peu plus le Front National dans le paysage politique français et renforce son statut de seule alternative crédible et efficace au système en place.

 

Elle appelle de nouveau les Français qui à l’occasion de ces élections cantonales ont bousculé le parti global UMPS, à se préparer dès à présent à le remplacer  en 2012 lors du scrutin présidentiel et législatif.

 

Communiqué Presse Marine LE PEN

Publié le 28 Mars 2011

Communiqué de Presse

Le 28 mars 2011

  

Les semaines passent et la menace d’une gigantesque mise en exploitation du Gaz de Schiste en France se précise.

Après une étude approfondie de ces questions, le Front National estime que ce projet doit être abandonné purement et simplement.

Nous estimons en effet, que cette exploitation entrainera

1 – une dégradation importante de nos paysages, une défiguration de régions entières actuellement préservées et qui ont contribué à faire de notre pays la première destination touristique du Monde,

2 – L’abandon dans de nombreuses régions de projets de développement et de maintien de formes d’agricultures plus respectueuses de la nature et favorables à la santé publique,

3 – Des pollutions environnementales insupportables,

4 – Des risques directs et indirects pour la santé publique,

Concernant les énergies alternatives d'une façon plus générale et pour faire simple,  nous jugeons de la pertinence d'une énergie en fonction de :

A - son impact financier en y intégrant le coût réel de production et d’exploitation,
B - son impact écologique et patrimonial,
C - son impact sur l’autonomie et la stabilité énergétique du pays.

Une diversification de notre production d'énergie est souhaitable dans l'absolu si elle offre des réponses correctes à ces trois impératifs. Le CAP Ecologie du Front National, après étude, estime que l’exploitation des gaz de Schistes ne satisfait pas de façon certaine aux deux premières conditions.

 

Le Front National apporte donc son soutien aux mouvements d’opposition aux forages de Schiste. Nous appelons nos militants et sympathisants concernés dans leur ville et leur région à rejoindre, s’ils ne l’ont pas encore fait, ces mouvements et à les soutenir.

 

Le Front National demande l’arrêt pur et simple des projets de forage et d’extraction des gaz de schiste et un engagement clair et conforme à l’intérêt public du gouvernement sur ces questions.

 

 

Laurent Ozon

 

Responsable du Cap-Ecologie

Membre du Bureau Politique du Front National

Publié le 28 Mars 2011

Lu ici :

"Bruxelles envisage de chasser les véhicules à essence des villes à horizon 2050, rapporte La Tribune. La commission européenne devrait en effet présenter la stratégie «Transports 2050» ce lundi. Et elle devrait annoncer que la moitié des véhicules traditionnels disparaîtront des villes en 2030 puis leur en interdire l'accès en 2050".

Lahire le salon beige

Publié le 28 Mars 2011

Robert-Heyraud-Canton-de-Rive-de-Gier--42-.JPGSans surprise, le conseiller général sortant Jean-Claude Charvin (DVD) a décroché hier son cinquième mandat au terme d'un duel avec Rovert Heyraud (FN). Le maire de Rive-de-Gier réalise le grand chelem en arrivant en tête dans les 10 communes.

Malgré les déclarations de ce dernier en fin de campagne (il avait dit que si le second tour avait opposé le PCF au FN, il n'aurait pas forcément appelé à voter PCF), l'appel des trois candidats de gauche éliminés au premier tour à "un vote républicain pour faire barrage au FN" a donc été entendu. Même si beaucoup ont manifestement refusé de choisir : la part de votes blancs ou nuls est passée de 1,55 à 10,88%.

Dans un second tour où l'abstentiona un peu baissé (56,36%), Jean-Claude CHarvin obtient 65,51 % des suffrages (4446 voix soit +2216), contre 34,49% à son adversaire (2341 voix), qui a tout de même su trouver 659 voix supplémentaires.

LT le Progrès

Publié le 28 Mars 2011

Jean-Yves-ROBERT-canton-St-CHamond-NORD--42-.JPGHervé Reynaud (Divers droite) est le nouveau conseiller général du canton Nord de Saint-Chamond.

Avec 62,37 % des suffrages, il bat le candidat du Front national Jean-Yves Robert qui remporte 37,63 % des voix.

Hervé Reynaud réalise le tour de force de devancer son adversaire dans les douze bureaux de vote du canton. Entre les deux tours, le successeur de François Rochebloine a quasiment triplé son nombre de voix, passant de 884 à 2 498.

Avec cette victoire, il se positionne comme le candidat légitime de la droite pour les prochaines élections municipales. Reste à connaître les positions de la majorité départementale qui l’a suspendu pendant cette campagne, faute de consensus à droite.

A noter que la participation enregistre une hausse de près de quatre points. 40,50 % des électeurs ayant franchi les portes des bureaux de vote contre 36,57 % la semaine dernière.

N.D. Le progrès

Publié le 28 Mars 2011

DSC 1744Charles Perrot n’a pas atteint son but : celui de battre le candidat socialiste Régis Juanico.

Avec 65 % des voix, le conseiller général sortant a largement battu le candidat du Front national. Ici aussi, les Stéphanois se sont davantage mobilisés que lors du premier tour. 535 électeurs de plus ont rempli leur « devoir civique » hier. Si le nombre de bulletins blancs ou nuls est conséquent (268 soit 6 %), Régis Juanico tire profit de cette plus forte mobilisation et d’un excellent report de voix des candidats PC et Verts qui avaient tous deux appelé à voter pour lui.

Charles Perrot, de son côté, peut se réjouir d’avoir rassemblé autour de sa candidature 1 459 Stéphanois (contre 990 lors du premier tour). Rappelons que la grande perdante du premier tour, Alexandra Custodio (UPL) avait convaincu 692 votants. Preuve que sur le canton Nord-Est 1, le « ni-ni » n’a pas forcément été entendu...

Le progrès