Publié le 30 Septembre 2011

Publié le 30 Septembre 2011

Communiqué de Marine Le Pen

D Un grand universitaire français, esprit libre, honoré et reconnu par ses pairs vient de s’éteindre.

Grâce au travail sans relâche qu’il a accompli durant toute sa carrière universitaire et même au-delà, cette personnalité éminente a contribué à une meilleure connaissance des conflits du XXème siècle et a joué un rôle essentiel dans la réconciliation franco-allemande.

Collaborateur régulier de plusieurs revues historiques et du mensuel catholique La Nef, il était également responsable d’une émission mensuelle à Radio Courtoisie.

Ses positions souverainistes l’avaient récemment conduit à se rapprocher des thèses défendues par Marine Le Pen, notamment sur la question de l’indépendance nationale et du refus de l’idéologie mondialiste.

La France vient de perdre un grand Français.

Marine Le Pen tient à s’associer à la douleur de sa famille et lui fait part de ses condoléances attristées les plus sincères.

Publié le 30 Septembre 2011

Je suis adhérent au front et je désire que vous portiez à la connaissance du grand public les informations suivantes. Informations recueillies de source particulièrement officielle.

Vous dénoncez à juste titre la rétroactivité  des allocations familiales pour les étrangers détenant la statut de réfugiés politiques. Lorsqu’ils obtiennent l’A.A.H versée également par la C.A.F, cette allocation est bien sûr aussi rétroactive, si cette décision est intervenue avant leur statut de refugié.

Mais évoquons aussi TOUS les étrangers qui arrivent sur le sol National et demandent la statut de refugiés. Soient ils touchent l’A.T.A par les ASSEDIC tout le temps de la procédure, alors que les Français doivent justifier d’heures de travail pour s’ouvrir de petits droits limités dans le temps, soient ils sont logés et blanchis GRATUITEMENT par les C.A.D.A et touchent l’A.L.S ( environ 200 euros par personne)

l’A.M.E étant réservée à ceux qui n’ont pas le droit de séjourner sur le sol National !!!!! Sans parler de ceux qui font venir leurs parents de plus de 60 ans et qui ont appris par le personnel des centres que ceux ci vont toucher le minimum vieillesse !

Tous sont soutenus par du personnel (12 agents pour 100 demandeurs d’asile), qui les assistent avec interprète (au frais de la société)  dans la procédure juridique, leurs demandes (intensives) de soins pour lesquels ils bénéficient de la C.M.U, sans compter les colis alimentaires....

Sans parler des aides et avantages (lait, couches, vêtements,...) octroyés par les œuvres caritatives (Croix Rouge, Emmaüs etc.) ou l’inscription GRATUITE dans les crèches , à la cantine.

Et pendant ce temps là, les jeunes au chômage, les étudiants, que font ils,  s'ils n’ont pas le soutien de leur famille ? De leurs parents, qui ont toujours payé les impôts, les charges sociales, taxes et cotisations et qui doivent travailler maintenant plus longtemps ?

Par un adhérent Ligérien

Publié le 30 Septembre 2011

Lors de la dernière Assemblée pleinière, la majorité socialo-écolo-communiste en place a adopté un rapport aussi ahurissant que dangereux. Ce rapport préconise de placer "sous la protection des élus, tous les jeunes étrangers de Rhône-Alpes en formation initiale, supérieure ou continue durant toute la durée de leur cursus afin de leur permettre d'aller au terme de leur formation en toute sécurité". Il est en outre proposé aux jeunes concernés, le parrainage des élus du COnseil régional pour accompagner jusqu'à leur régularisation.

Nous connaissions l'adoption des baleines, batraciens menacés de disparition, mais nous igniorions que les jeunes sans-papiers fussent une espèce en voie de disparition chez nous. Naïvement peut être, nous pensions l'inverse ... En vertu du principe moral qu'on ne peut ni ne doit séparer les enfants de leurs parents, ce rapport ouvre la porte à la régularisation de tous les clandestins en France.

A l'heure où le chômage repart à la hausse, où de plus en plus de Français de souche sont dans la précarité, le Front National exige que tous les clandestins qui ont violé la loi en entrant illégalement sur notre sol soient expulsés.

Publié le 30 Septembre 2011

L’immigration est une priorité budgétaire pour le gouvernement de Nicolas Sarkozy ! Hallucinant ! Alors que la France connaît l’une des pires crises financières des cinquante dernières années, le gouvernement vient de décider d’augmenter le budget pour l’accueil des immigrés. Ainsi, la part consacrée à l’immigration et à l’asile dans le budget 2012 est en augmentation de 27%. Une augmentation de pratiquement 30%, car il faut, selon le ministère de l’Intérieur,« tenir compte du niveau élevé des besoins d’hébergement des demandeurs d’asile ».

Source : NOVOpress –

Au total, la mission immigration, asile et intégration voit ses crédits augmenter de 14,1% pour 2012, pour atteindre 632 millions d’euros, dont 376 millions d’euros pour l’asile contre 296 millions en 2011, selon les éléments fournis par le ministère.

Publié le 30 Septembre 2011

Un (ex?) nationaliste, antisarkozyste virulent, rejoint l'équipe de campagne du président...
Immigration, insécurité, islam : Guillaume Peltier ex-FN, ex-MNR et ex n° 2 du MPF attaquait le bilan de Sarkozy en matière de laxisme migratoire et d'islamisme lors de son passage à l'Intérieur et comme chef de l'UMP. Aujourd'hui, celui qui est prof d'histoire s'est vu offrir une place alléchante pour un opportuniste: incoprorer l'équipe de campagne de Nicolas Sarkozy, de quoi mettre ses convictions sous l'éteignoir. Source observatoire de l'islamisation

Publié le 30 Septembre 2011

S Alors que l'Etat cherche à faire des économies de bout de chandelle ici et là tout en augmentant les taxes, et à l'approche des élections professionnelles du 20 octobre, François Sauvadet, ministre de la Fonction publique, a présenté hier son projet de réforme des moyens alloués aux syndicats. L’enveloppe globale devrait approcher 1,3 milliard d’euros pour l’ensemble de la fonction publique.

Le ministère précise que les moyens alloués aux syndicats pourraient représenter 250 euros par an et par agent, soit une enveloppe d’1,3 milliard d’euros. Et la clé de répartition a été fixée : 50 % en fonction des voix et 50 % en fonction des sièges obtenus aux élections. François Sauvadet a également annoncé la création d’un poste de médiateur du dialogue social commun aux trois fonctions publiques, chargé d’examiner “les conditions concrètes d’exercice des droits et moyens syndicaux”.

Michel Janva le Salon beige

Publié le 30 Septembre 2011

Dans la nuit de mercredi à jeudi, aux environs de 1 h 35, une patrouille de police en surveillance sur le quartier du Creux à Saint-Chamond, surprend deux automobilistes occupés à pratiquer, rue François-Gillet, pare-chocs contre pare-chocs, un rodéo par amusement. Au volant de l’un des deux véhicules se trouve un automobiliste qui fait l’objet d’une immobilisation de sa voiture. L’homme, âgé de 23 ans, est interpellé alors que dans la seconde voiture, avaient pris place trois occupants.

Le trio ne l’entend pas de cette oreille. Il outrage les fonctionnaires de police. Tandis que le premier conducteur est conduit au commissariat de Rive-de-Gier pour un placement en garde à vue, trois quarts d’heure plus tard, aux environs de 2 h 15, les trois individus se présentent devant l’entrée pour tenter de provoquer sa libération. Mais la nuit, le sas du commissariat est fermé à clé. Les trois hommes rebroussent chemin sur le parking voisin où ils sont rejoints par deux connaissances. Les cinq hommes reviennent sur leurs pas pour s’en prendre violemment à la porte d’entrée du commissariat.

Les policiers prennent la mesure de la situation. La BAC (brigade anticriminalité et de la brigade canine de Saint-Etienne) est sollicitée en renfort.

Entre-temps, les cinq individus, tous âgés d’une vingtaine d’années, repartent en voiture en direction de Saint-Chamond par l’A47.

Ils sont finalement interpellés à la sortie de Rive-de-Gier à hauteur de l’échangeur du Sardon.

Placés à leur tour en garde à vue, ils ont été entendus.

Tous ont été remis en liberté hier après-midi sur instruction du parquet. Les cinq individus qui ont tenté de pénétrer dans le commissariat seront poursuivis pour outrages et provocation directe à la rébellion.

Source : le Progrès

Publié le 30 Septembre 2011

Bruno GOLLNISCH, Député Européen, Président du Groupe FN au Conseil Régional de Rhône-Alpes, sera l’invité de « La voix est libre » sur France 3 Rhône-Alpes, samedi 1er octobre à 11h30

Publié le 29 Septembre 2011

Cher Monsieur Montebourg,

Hier soir, lors du débat consacré aux primaires du PS, vous êtes presque paru sincère lorsque vous évoquiez la corruption.

Presque, car en réalité, lorsque vous évoquez ce sujet - il est vrai douloureux pour le PS - vous pratiquez, à votre tour, la politique de l'autruche.

Vous avez reproché à Martine Aubry d'avoir fermé les yeux sur les méthodes de Guerini. Dont acte.

Mais vous, Monsieur Montebourg, n'êtes-vous pas venu à Hénin-Beaumont, en janvier 2007, soutenir un certain Gérard Dalongeville ? Pour vous rafraîchir la mémoire, Gérard Dalongeville est l'ancien maire socialiste d'Hénin-Beaumont qui a passé quelques mois derrière les barreaux, étant mis en examen pour détournements de fonds. Il vient d'être d’ailleurs, dans un autre volet, condamné par la Cour des Comptes de manière définitive pour gestion de fait.

Bien sûr, vous allez nous sortir le même argument que Martine Aubry a sorti hier, vous n'étiez sans doute "pas au courant" et vous préfériez certainement attendre que la justice fasse son travail.

Puisque, visiblement, la lutte contre la corruption vous tient à cœur, je vous propose de venir prochainement dans le Nord-Pas-de-Calais, où le curieux mélange entre politique et affaires sent le souffre. Car le Nord-Pas-de-Calais a toujours été, et demeure, un terreau fertile pour la corruption politique.

A bon entendeur...

Steeve Briois

Secrétaire Général du FN, Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais

Conseiller Municipal d’Hénin-Beaumont

Publié le 29 Septembre 2011

Réunion de circonscription pour les militants : Rappel

Vendredi 1er octobre : 5ème circonscription (Roanne)

Vendredi 1er octobre : 1ère circonscription (St Etienne)

Vendredi 1er octobre : 2ème circonscription (St Etienne)

Mardi 4 octobre : 6ème circonscription (Plaine du Forez)

 

Publié le 29 Septembre 2011

Lu ici :

"La part consacrée à l'asile dans le budget 2012 consacré à l'immigration et l'asile est en augmentation de 27% pour "tenir compte du niveau élevé des besoins d’hébergement des demandeurs d’asile", a précisé mercredi le ministère de l'Intérieur. Au total, la mission immigration, asile et intégration voit ses crédits augmenter de 14,1% pour 2012, pour atteindre 632 millions d'euros, dont 376 millions d'euros pour l'asile contre 296 millions en 2011, selon les éléments fournis par le ministère."

Michel Janva le salon beige

Publié le 29 Septembre 2011

Lu ici :

"Une étude scientifique à paraître dans l’édition du mois de novembre de la revue Environment International confirme la pollution des rivières françaises par l’industrie pharmaceutique. Les recherches ont été menées par l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris). Et ont pris pour cas pratique une rivière coulant aux abords d’une usine Sanofi implantée dans le Puy-de-Dôme. Le site, basée sur la commune de Vertolaye, produit des hormones et des stéroïdes. Les scientifiques ont réalisé plusieurs prélèvements au fil de l’eau, en amont et en aval de l’usine. Et ils relèvent des troubles incontestables : présence de perturbateurs endocriniens dans l’eau (influant sur les hormones) ; malformations sexuelles observées chez les goujons à l’abdomen hypertrophié ; taux de goujons intersexués (organes sexuels difficiles à déterminer) allant jusqu’à 80% en aval de l’usine ; et déclin de la densité de poissons. Un chercheur qui a participé à l’étude de terrain confie même qu’il a rarement vu une rivière aussi dépeuplée."

Michel Janva le Salon beige